• Autour du Jas d'Agnis

    Le plateau d'Agnis, situé au sud de l'Issole naissante, entre Mazaugues et la Roquebrussanne, est riche de témoins du patrimoine pastoral ancien. Nous en explorons aujourd'hui la partie nord-est.

     

    Départ du parking de l'école de la Roquebrussanne, vaste et facile d'accès. Nous nous dirigeons plein sud, passons devant le cimetière, pour aller chercher le sentier du vallon de Valescure, opportunément indiqué par une pancarte et un balisage jaune, fraîchement repeint.

    Autour du Jas d'Agnis

    Le sentier monte doucement au début dans le thalweg, puis s'en écarte en montant de plus en plus vigoureusement, bordé de rochers à la base échancrée, ce qui constitue autant d'ébauches d'abris sous roche. L'environnement est sauvage, on bénéficie par endroits de jolies vues sur le nord: Loube, rocher du Cuit, les Bessillons...

    Dans la montée, les restes d'un four à chaux?sentier sauvage

     

     

     

     

     

     

     

    Une failleVue vers le nord

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après un peu plus de 4km, nous parvenons au jas d'Agnis, bien restauré, servant probablement de rendez-vous de chasse. L'endroit est parsemé de ruines d'anciennes habitations, ou d'enclos.

    Le Jas d'AgnisLe Jas d'Agnis

     

     

     

     

     

     

     

    Ruines d'un enclosAncienne habitation?

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un jeune explorateur de 87 ans, rencontré au fond du vallon de Bramapan, expert du plateau d'Agnis, nous avait indiqué une curiosité, un jas bâti sur une cloison naturelle nettement ajourée. Grâce à ses indications précises, nous la trouvons sans effort, et pique-niquons à proximité.

    Le Jas originalLa belle citerne du jas

     

     

     

     

     

     

     

    Remarquer les arcadesLes arcades

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous quittons à regret cet endroit insolite, pour explorer un peu plus loin une piste dont le cul-de-sac nous intrigue: nous tombons encore sur un relais de chasse restauré.

    Récupération classisue des eaux de pluie

    Il est temps d'amorcer le retour. Nous empruntons une limite de commune, par endroit un peu baragneuse, pour trouver un aven signalé dans le fichier des cavités du Var, descendons en direction du vallon du cerisier, mais obliquons sur la droite avant de le rejoindre, pour monter à la Croix de Bérard, avec a vue étendue sur la Roquebrussanne et ses environs.

    A la croix de BérardLa plaine de Garéoult

     

     

     

     

     

     

     

    La LoubeL epigeaonnier de Giacobi

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour aux voitures après un tour de 16km et 620m de dénivelé.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    JB
    Mardi 17 Avril à 13:28

    L'epigeaonnier de Giacobi???

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :