• Corse 2016: le PR6, un des nouveaux sentiers du Cavu

    Changement complet de décor: nous voici en Corse du sud, chez nos amis Nicole et Philippe, le célèbrissime webmaster de "Corse Sauvage". L'"associu" A Punta Bunifazinca, dont il est secrétaire, s'attache, depuis plus d'un an, à créer ou réhabiliter des sentiers dans le secteur du moyen Cavu, de façon à proposer aux visiteurs, nombreux l'été, une alternative sportive à la baignade dans les vasques 

    Nous partons du bar situé à environ 2km au nord sur la piste "carrossable" du superbe parc aventure "a tyroliana"

    Corse 2016: le PR6, un des nouveaux sentiers du Cavu

    Le sentier commence à monter raide direction nord-ouest, vers un col à 400m d'altitude, puis oblique sud-ouest jusqu'à gagner une des nombreuses pistes "de chasseurs". De là, le parcours prend une direction nord-sud, traversant de nombreux vallons ou ruisseaux, souvent alimentés. Le parcours est chaotique, mais superbe, ménageant des vues grandioses sur la montagne ou sur la côte: on en a pour son effort!

    Après avoir a nouveau effleuré une piste du côté de Ranella, le sentier prend une direction nord-est, et plonge résolument vers la piste du Cavu; un petit crochet permet d'admirer une belle aire pastorale, agrémentée d'un oriu joliment restauré.

    Philippe, toujours dynamiqueCistesjaunes à gouttesLa vallée du CavuCistes jaunes sans gouttesLa crête des terrasses et la Punta BunifazincaLa puta Bunifazinca (à l'aplomb de Philippe)Bel abri sous rocheLa baie de Pinarello en arrière-planUne signalétique soignéeLa crête de Punta PianaEtrange chaosBelle station d'orpinsLe ruisseau de la RanellaDescente précautionneuse...Halte bienvenue sur le "plateau pastoral"Bel enclos à bêtesDiscussion de deux bergèresLe Cavu, vu du plateauL'oriu du plateau

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La descente finale sur la piste est raide. Ensuite, il n' y a plus qu'à aller récupérer la voiture, après ce superbe parcours de 6,1km, et 470m de dénivelé. Un grand coup de chapeau aux bénévoles de l'association qui, aidés de ceux d'"a tyroliana" (souvent les mêmes) ont réalisé ce travail de titan.

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :