• Le Pic d'Anie depuis la Pierre St Martin

    Le Pic d'Anie (Ahunamendi en basque, la montagne des chèvres) est le dernier sommet oriental du Pays Basque, le plus haut également puisqu'il culmine à 2504m. Le plus rapide est de l'atteindre depuis Lescun, village de la vallée d'Aspe, mais le plus dépaysant est certainement de le rallier depuis la Pierre St Martin, en traversant un paysage karstique aride et austère, à éviter absolument par temps de brouillard, à cause du danger présenté par les crevasses. C'est cette option que nous avions retenue cette fois-ci.

    Départ de la Pierre St Martin, station de ski certainement active l'hiver, mais peu séduisante l'été, avec ses remontées mécaniques inactives. Nous suivons d'abord le GR 10, puis un PR dont le balisage (jaune) dans cette zone difficile de lapiaz est un peu déficient. Les montées raides succèdent aux plongées dans des couloirs inconfortables: mais le pic reste la plupart du temps visible, soutenant le moral des troupes. Nous finissons par rejoindre au pied du pic le sentier qui monte de Lescun. La montée finale sur les flancs de cette pyramide de calcaire est rude...

    Le Pic d'Anie depuis la Pierre St Martin

    Fromage de brebis en perspectiveDépart caillouteux

     

     

     

     

     

    Quelques vallons herbeuxLe pic se rapproche

     

     

     

     

     

    Vue du sommet: la vallée de LescunContemplation...

     

     

     

     

     

    Au sommetDébut de la descente vers le lapiaz

     

     

     

     

     

     

    Dernier coup d'oeil vers le picEn voici qui ne se sont pas fatigués...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous revenons par un jalonnement qui traverse le lapiaz un peu plus à l'est que notre trace de l'aller, mais avons du mal à repérer le début de notre cheminement, tant ce relief estompe les points caractéristiques. Une autre solution de bouclage consiste à gravir le flanc ouest du Soum Couy, et de gagner le GR10 par la piste du télésiège .

    Au total, une balade un peu éprouvante de 15km, et près de 1000m de dénivelé. Se munir d'eau, il n'y a pas de source dans tout ce calcaire, l'eau chemine en rivières souterraines...

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Pierre Labit
    Mardi 7 Novembre 2017 à 16:55

    J'y suis monté en juin 2009 depuis Lescun, après avoir dormi à Laberouat, il y avait encore beaucoup de névés après la cabane de la Baich; 2 ou 3 ans avant, la Pierre St Martin-Lescun par le GR et la Baich; le lapiaz superbe au petit matin.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :