• Les crêtes de la Loube par la chapelle St André

    La montagne de la Loube, et son compère Amarron, constituent une zone de balades sauvages entre Toulon et Brignoles. Le soleil généreux de ce début mars nous a incités à aller y découvrir les frémissements du printemps.

    Parking sur le chemin des Baumes, route étroite et parsemée de nids de poules. Au bout de quelques centaines de mètres, elle s'élargit, et l'on trouve facilement à se garer en abord.

    N.B.Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir.

     

    Les crêtes de la Loube par la chapelle St André

    Nous quittons la piste menant aux Orris, et montons en direction générale nord. Le cheminement est un peu compliqué, beaucoup d'embranchements menant à des habitations; le chemin emprunté est lui aussi sur une propriété privée, mais le propriétaire a pris soin d'installer une pancarte nous souhaitant une bonne marche, et nous priant simplement de ne pas dévaster ses arbres fruitiers...

    La chapelle St André est un curieux édifice, à une seule nef terminée par une abside. La voûte, en arc de cercle, très mince, et un peu aplatie, ne donne pas une impression de grande solidité, mais enfin ça semble tenir depuis de nombreuses décades... La chapelle est ornée de statuettes naïves et d'ex-votos touchants. Il doit y avoir une association d'amis de cette chapelle, car elle n'est visiblement pas à l'abandon.

    La chapelle St AndréIntérieur de la chapelle

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour l'annonce des offices...Les ex-votos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le sentier d'accès à la chapelle la contourne par la gauche, et se poursuit pour monter résolument vers une ancienne tour de guet, peu visible de loin.

    En montant à la tourLa châtelaine?

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après la tour, le sentier continue en zigzagant près de la crête avant de rejoindre, dans un coude, la route qui monte aux antennes de la Loube. Nous empruntons cette route sur environ 1500m, avant de prendre à gauche un sentier bien tracé et cairné, qui monte sur un escarpement, puis rejoint, par un dédale où il faut être attentif à ne pas perdre la ligne de cairns, la vigie de surveillance des incendies.

    Le sentier après la tour de guetDans le dédale avant la vigie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La faille s'élargitLa plaque à proximité de la vigie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'environnement de la vigie constitue une superbe APN: il est largement l'heure de casser la croûte.

    Pique-nique sous la vigieLes antennes du sommet

     

     

     

     

     

     

     

     

    Après le déjeuner, nous gagnons le dessous des antennes, puis basculons côté est, par un ancien sentier ET fraîchement repeint de bleu, qui nous fait rejoindre le col de a Baraque  puis le jas d'Emilien. Là, un sentier jaune nous emmène au pas de la Nible, puis, relayé par un sentier orange, à la source des Orris. De là, nous regagnons les voitures, après un parcours de 12km, et 570m de dénivelé.

    En descendant vers le col de la Baraque: l'Amarron à droiteLe sentier bleu de descente vers le col de la Baraque

     

     

     

     

     

     

     

     

    Menhir devant l'AmarronUn curieux cairn, suspendu

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le chêne-vert du jas d'EmilienPetite pancarte écolo aus Orris

     

     

     

     

     

     

     

    La "bergerie" des OrrisLa source des Orris

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    On souffle...Contemplation...

    Le site des Orris

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :