• Les rivages de Campomoro

    Nous voici dans le sud, basés à Propriano. Et encore une fois, nous voulons effectuer complètement une balade tentée une des années précédentes, et interrompue par une mauvaise chute de l'une d'entre nous. La tour gênoise de Campomoro est le début d'une somptueuse balade littorale, qui peut mener en deux ou trois jours, à Figari. La nôtre sera plus modeste....

    Nous effectuerons d'abord la montée sur la crête qui domine le littoral, pour rentrer par le sentier côtier, et nous rafraîchir s'il fait trop chaud.

    N.B.Passer le pointeur sur les images pour voir les légendes. Cliquer sur les images pour les agrandir.

     

    Les rivages de CampomoroLes rivages de Campomoro

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le départ n'est pas évident, faute d'indication au début du sentier montant, mais nous arrivons à retrouver le sentier cairné de crête, de direction générale sud-sud-est. Nous descendons un petit vallon, remontons de l'autre côté, pour gagner sans encombre la punta di Manna Mulina, d'où la vue est superbe.

    La plage de Campomoro, au loin la tour gênoiseLe cairn sur la punta di Manna Mulina

     

     

     

     

     

     

     

    Le cairn du sommet; au loin, les rivages de ¨Porto PolloLe point culminant du parcours...

     

     

     

     

     

     

     

    Coup d'oeil au sud...Coup d'oeil au nord

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous descendons retrouver le vallon du Vangone d'Aucla, pour gagner la cala d'Arana. Au passage, quelques ruines d'une fontaine, et d'une vaste aire plane (charbonnière?) témoigne de l'occupation ancienne des lieux.

    Sans doute une plate-forme de charbonnièreJadis, une source alimentée...

     

     

     

     

     

     

     

    Repos des guerrièresLes sièges sont dressés...

     

     

     

     

     

     

     

     

    La cala d'Arana est une plage idyllique, sans personne, la halte y fut prolongée. Nous rentrons par le sentier du bord de mer, en constatant au passage que la Cala d'Agulia est nettement plus fréquentée, notamment par les "caoutchoucs" (zodiaques).

    Pratique pour l'amarrage)Dernier coup d'oeil...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je rentre par la Torra, et rejoins le reste de la troupe qui n'a pas résisté à un raccourci menant directement à la Pietra, après 18km, et 420m de dénivelé, suffisants par cette chaleur!

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :