• St Daumas et le lac des Escarcets

    En ce beau lundi de Pentecôte, nous recherchons une balade tranquille fleurie, et présentant un choix de variantes acceptables par notre section "seniors". Quoi de mieux que la plaine des Escarcets?

     

    Rendez-vous sur la D75, à 3 km environ après l'embranchement des Mayons quand on vient de Gonfaron.

    St Daumas et le lac des Escarcets

    De la cote 134, nous empruntons un bon sentier montant sud-est, bientôt relayé par une piste que nous quittons au km 2,3 pour un sentier qui dévale d'abord plein est, et franchit un peu plus bas un joli gué, avant de retrouve la piste qui mène, un peu à l'écart, au hameau de St Daumas, anciennes habitations des travailleurs des mines voisines. Celle qui se présente en premier est la plus cossue, un petit jardin "de curé" la borde au sud, et comporte une jolie fontaine à la curieuse rosace de pierre.

    La plaine des EscarcetsLe gué à proximité de St Daumas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La maison "directoriale" de St Daumas

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La fontaine de St Daumas et sa rosaceDevant la fontaine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous quittons ces ruines émouvantes, remontons plein nord, retrouvons la D75, la longeons sur 300m et enfilons une piste devenant bientôt sentier, où nous jouons à saute-mouton avec une clôture électrique fort indiscrète, pour retrouver la piste des petites Aurèdes qui nous mène eu rive droite du ruisseau qui alimente le lac. Les séniors sont déjà à proximité du barrage, et nous nous hâtons de les rejoindre pour le pique-nique. Après retrouvailles et ripailles, nous retournons au parking par le cheminement balisé en jaune, et qui part de la rive gauche du lac. 

     Le lac des EscarcetsLa plaine et les Maures sur le chemin du retour

     

     

     

     

     

     

     

     

    Balade d'environ 14km, et 350m de dénivelé.

    Une fois n'est pas coutume, les photos suivantes montreront des fleurs rencontrées en abondance. La science florale vient évidemment du Grand...

    Tubéraire à gouttesSilène de France (même famille que les oeillets)

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cistes à feuille de saugeCistes de Montpellier

     

     

     

     

     

     

     

     

    PervencheGesse à larges feuille, ou pois de senteur

     

     

     

     

     

     

     

     

    Tubéraire ligneuseAristoloche à feuilles rondes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Genêtornithogale

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mercredi 18 Mai 2016 à 07:52

    Dommage que l'on a pas pu être des vôtres. Klaus & France

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :