• Trésor des Morières, nouvelle visite

    Nouvelle visite en avril 2019 dans cette forêt aux innombrables sentiers et curiosités: cette balade est à rapprocher de celle effectuée en mai 2017, avec un peu d'attention vous en trouverez les petites différences...

    Même parking au début de la grande piste SE-NW, qui part de la route forestière 4 km après l'institut médico-éducatif. Même montée vers les grottes plus ou moins aménagées; la première rencontrée est la Baume du Paradis, qui serait aussi la grotte de l'Avelanier; la seconde, que nous appelions grotte de l'Avelanier, serait en fait la grotte des Porchières: comme il n'y a aucun avelanier (noisetier) ni devant l'une, ni devant l'autre, impossible de départager...Après, par le même sentier qu'il y a deux ans, nous parvenons à la Baume des Lumes, toujours parée de ses belles concrétions, mais cette fois-ci, nous repérons bien les accès étroits, mais praticables (avec une corde, ça glisse pour remonter) vers une seconde salle, très vaste elle aussi. Nos nous promettons d'y consacrer une balade...

    Trésor des Morières, nouvelle visite

    Baume du Paradis (ou grotte de l'Avelanier?)Grotte de l'Avelanier? ou des Porchières?

     

     

     

     

     

     

     

    Sur le chemin de ronde entre Porchières et Lumes Dans les entrailles des LumesClair-obscur...L'entrée de la Baume des Lumes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous rejoignons la citerne vieille, puis par un cheminement très praticable, mais d'orientation délicate, le Gr 51 en contrebas, qui nous emmène au célébrissime Pont Naturel où nous pique-niquons, un peu à l'abri de la tempête d'est qui s'est levée.

    Au passage, un abri sous roche construitL'arche du Pont Naturel

     

     

     

     

     

     

     

    Encore le Pont Naturel

    Après le déjeuner, nous prenons le sentier qui longe la falaise des Bidoufles, superbe mais sportif, se faufilant au milieu des dolomies plus ou moins abruptes.

    Reliefs dolomitiques

    Juste après avoir laissé à notre droite le cairn qui marque le début du sentier des Forteresses, nous quittons la crête pour dévaler un très joli sentier forestier; nous l'abandonnons au bout d'un kilomètre pur plonger plein sud vers la superbe arche munie, à l'un de ses pieds, d'un petit abri construit; de là, nous remontons vers la "source" du Bousquet, puis juste au-dessus, à une nouvelle arche.

    La troupe au pied de l'archeLa même, avec le chef

     

     

     

     

     

     

     

    L'arche, vue côté sudLa source du Bousquet, toujours tarie

     

     

     

     

     

     

     

    L'arche du Bousquet, côté sud...et côté nord

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous gagnons la piste, puis la Citerne Neuve et son système de récupération des eaux de pluie, et de là allons trembler devant la baume des Enfers, puis rendre hommage à la Marquise et son cou gracile, et à côté au marquis, nettement plus courtaud...

    Alimentation de la Citerne NeuveL'entrée des Enfers: voi che entrate...

     

     

     

     

     

     

     

    Sur les 13 SemblesBelle Marquise, vos yeux d'amour mourir me font...

     

     

     

     

     

     

     

    Le Marquis....

    Ayant coché toutes les cases de la sortie, nous regagnons les voitures, après 13km et à peu près 600m de dénivelé...

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :